Faire-part naissance vidéo

Une annonce originale pour la naissance de notre bébé

Séquence émotion (âmes sensibles, sortez les mouchoirs !).

Pour la naissance de mon fils Isaac, je voulais absolument réaliser un faire-part de naissance vidéo.

Déjà parce que c’est mon métier, et que je suis donc forcément sensible à cette approche. Ensuite, parce que la vidéo a une dimension supérieure à la photo : l’animation des images couplée aux sons qui les accompagnent rend le résultat plus émouvant. Plusieurs personnes m’ont dit avoir pleuré en visionnant ce faire-part de naissance en vidéo !

Des souvenirs précieux d’un événement intense en émotions

J’ai profité de cette grossesse (qui a traîné en longueur jusqu’à un dépassement de terme) pour immortaliser mon ventre rond et nos derniers moments en famille avant l’arrivée du bébé.

Cette vidéo retrace nos tous derniers jours à 3, puis quelques extraits de l’intensité de la naissance d’Isaac à domicile, et enfin nos premiers jours avec lui. Les battements de son cœur in utero, mon 1er « Je t’aime » et son tout premier cri (des sons qui ajoutent de la valeur aux images et à la musique), des bisous, des câlins, des sourires et un amour infini !

Du ‘backstage’ de shooting grossesse et nouveau-né, du reportage sur trépied, un petit film home-made avec des images qui ont déjà une valeur immense à mes yeux (et qui vaudront tout l’or du monde dans quelques années…).

Un faire-part zéro déchet !

Globalement, j’ai vécu cette grossesse de façon minimaliste. Nous n’avons presque rien acheté comme matériel de puériculture… On nous a offert le siège-auto (indispensable pour voyager en voiture… électrique 🙂 ) ainsi qu’un lit cododo (plus pratique dans la configuration actuelle de notre chambre). J’avais encore un gros stock de couches lavables et plusieurs écharpes de portage. Je ré-utilise également les peaux d’agneaux que j’avais déjà, et qui me servent notamment à le changer (on a un grand évier plat dans la salle de bain, donc pas besoin de table à langer non plus !).
 
Mon entourage connaissant bien mes convictions écologistes, nous avons reçu des lingettes lavables également, ainsi que quelques langes. Je ne voulais pas acheter de vêtements en avance, sans connaître le poids ni la météo, et en prévoyant de faire beaucoup de peau-à-peau les premières semaines de vie. J’ai attendu qu’Isaac ait une semaine pour aller lui acheter quelques tenues (heureusement puisqu’il portait déjà du 3 mois à la naissance !).
faire part vidéo couche lavable bébé zéro déchet

Mon anti-liste de naissance

Ayant déjà une fille de 10 ans, je savais ce que je comptais utiliser ou non. Avec mon expérience du maternage et de l’allaitement, j’avais évincé beaucoup de matériel que j’ai personnellement jugé inutile lorsque mon aînée était bébé. Voici donc toutes les choses que nous n’avons pas souhaité :

  • Pas de poussette, puisque nous utilisons plusieurs moyens de portage à la place (et une poussette, ça prend une place monstrueuse dans la maison et la voiture !).
  • Aucun jouet  ni aucune décoration : attendons qu’il soit en âge de les apprécier et de montrer ce qui l’intéresse. Un nouveau-né a surtout besoin de câlins !
  • Zéro biberon ou accessoires liés à la nourriture. Quand l’allaitement ne sera plus suffisant, on reprendra la diversification alimentaire menée par l’enfant. Un mode de vie finalement bien plus simple lorsqu’on est correctement informés !
  • Les serviettes de bain conçues pour bébé ne me semblent d’aucune utilité particulière… J’utilise simplement nos serviettes, notamment celles en microfibres qui ont texture particulièrement douce.
  • Ni transat, ni parc, ni trotteur, ni balancelle… On optera pour la motricité libre quand l’heure sera venue. Et encore une fois, le portage est idéal.
  • Pas de babyphone puisqu’il reste proche de nous en permanence !
  • Les tétines et doudous ne sont pas utiles non plus puisqu’il a autant de câlins et de tétées qu’il en a besoin.

Ma liste de naissance alternative

Pour le moment, notre plus grosse dépense a été le paiement du dépassement d’honoraires de la sage-femme pour l’accouchement à domicile (certainement le plus bel investissement qu’on pouvait faire !).

L’un des rares achats que j’ai fait avant sa naissance a été… une écharpe en soie ! Je voulais un souvenir particulier de sa naissance à la maison, et cette étole délicate a servi à le recouvrir durant ses premiers instants de vie (après avoir tout de même épongé les fluides corporels avec une serviette). Avec son bleu indigo uni, elle est sobre, légère et chaleureuse à la fois.

Isaac a maintenant 2 semaines, et nous n’avons pas vraiment eu besoin de quoi que ce soit de matériel en dehors des quelques items précédemment cités. J’ai tout de même été acheté une baignoire Shantala (trouvée en magasin à côté de Lille, à la boutique Ethics) pour simplifier la toilette au quotidien.

Prochainement, je pense investir dans une chaise évolutive Stokke Tripp-Trapp.

Et puis bien sûr, on achètera le nécessaire au fur et à mesure de nos besoins, plutôt que d’amasser du matériel « au cas où ».

faire part vidéo bébé zéro déchet lille

Partager cet article

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur print
Partager sur email
Fermer le menu
×
×

Panier