Nouveau-né photographié à domicile

Séance photo lifestyle à domicile pour la naissance de Lucy

J’adore les séances lifestyle à la maison… En plus, c’est une famille que j’avais photographiée au studio lors de la grossesse, et j’étais super contente de les retrouver chez eux quelques jours après le retour de la maternité. Et puis pour couronner le tout, je suis complètement accroc à la décoration intérieure de leur maison. Cette inspiration bohème que j’aime tellement ces derniers temps…

Des souvenirs chez soi

Je répète régulièrement que j’aime les photos sobres et naturelles. C’est pour cela que je ne propose pas de décors et d’accessoires au studio.

En revanche, je suis totalement pour les photos à domicile intégrant la décoration intérieure dans laquelle vous vivez, celle qui sera dans vos souvenirs. J’ai oublié beaucoup de choses de la maison où j’ai grandi. Mais je me souviens de la table basse en verre marron au milieu du salon. Je me souviens de la lampe sur laquelle mon grand frère avait écrit en rouge le « Z » de Zorro lorsqu’il était petit et que ma mère n’avait jamais réussi à nettoyer. Je me rappelle des rideaux oranges et jaunes, et des très gros radiateurs sur lesquels je me collais en plein hiver. J’ai toujours le tableau d’un coucher de soleil en mémoire, et la tapisserie jaune et bleue de ma chambre, avec une frise au milieu. Je me revois jouer avec la mise en abyme des miroirs du placard.

Certes, la décoration intérieure est aussi une question de mode, et ce qui était beau dans les années ’80 serait sans doute ringard aujourd’hui. Mais lorsqu’on prend des photos, ce sont avant tout des souvenirs que l’on veut immortaliser.

Pour cette séance naissance, j’ai adoré intégrer les éléments qui se trouvaient chez eux : pampa, aloe vera, peau de mouton sur un transat nid Doomoo, fauteuil en bois et coussin macramé…

Les clients se demandent souvent si leur maison conviendra à des photos lifestyle à domicile. Rassurez-vous : c’est toujours possible, et j’aime relever le challenge lorsque ça peut sembler plus compliqué. Il n’y a pas besoin de beaucoup de lumière, mais simplement de trouver une BELLE lumière. Ici, j’ai même fait fermer les deux puits de lumière du salon pour avoir une lumière plus contrastée plutôt qu’une lumière plate sur tout le salon.

Une séance photo réalisée à domicile

Il n’y a pas forcément besoin de beaucoup d’espace pour faire des photos à domicile. J’adapte mon matériel en fonction des contraintes, en prenant des objectifs grand angle si nécessaire, et en choisissant des réglages adaptés en cas de basse luminosité. Je travaille avec un boîtier me permettant de montrer très haut en ISO sans perdre en qualité, et donc je peux me permettre de prendre des photos même dans des endroits peu éclairés.

Ici, une photo prise dans le couloir de l’étage.

Photos naturelles d’allaitement

Une petite fille de quelques jours à peine, allaitée dans les bras de sa maman, sous le regard bienveillant de son papa. Cette complicité qui se crée entre les parents et leur nouveau-né.

Scène familiale à la maison

Pour la petite histoire, les deux grandes sœurs étaient super sages mais j’ai vite senti qu’elles n’étaient pas archi motivées à poser. J’ai commencé la séance avec elles, puis je les ai liberées en leur disant qu’elles pouvaient aller jouer. Elles sont parties s’amuser dehors, dans le jardin.
Quand je suis moi-même sortie pour faire des photos prises de l’extérieur, je les ai à nouveau sollicitées quelques instants pour faire cette photo que je trouve très attendrissante.
Certes, on ne voit le visage d’aucun des trois enfants. Mais ce n’est pas forcément ce que je recherche le plus en photo, surtout en reportage lifestyle. J’aime bien capturer des moments, des instants de vie.

Cadrage serré et plans larges

Je cadre souvent en coupant le haut des têtes, volontairement, pour rentrer dans la scène et faire des photos qui dégagent toute l’intimité de la scène. En général, je prends le temps de faire également la même photo avec un peu plus de recul et un cadrage plus classique, afin de laisser le choix aux clients qui préféreraient une vue plus large.

Voici une série de photos de nouveau-né sur le lit parental qu’elle partage avec ses parents.

Avant-après : de la grossesse à la naissance

C’est toujours émouvant de mettre côte à côte des photos issues de la séance grossesse puis quelques jours après la naissance.

Trois sœurs

Selon une étude, les familles les plus heureuses ont deux filles. Et chez celles qui ont 3 enfants, l’idéal serait d’avoir 3 filles… Hum. Pas sûre d’être fan de ce genre de statistiques, mais bref, si ça vous intéresse, le résumé est ici : http://www.slate.fr/lien/36577/heureux-deux-filles

Ressemblance père-fille : le même profil

Dans les bras de papa !
Pendant la séance, je n’arrivais pas à voir si cette petite fille avait déjà des airs de ressemblance avec ses parents.
Et puis quand j’ai vidé ma carte mémoire sur l’ordinateur et que j’ai vu cette photo où ils se regardent, j’ai trouvé qu’elle avait le même profil que son père !

Ma vision de la photographie de famille

Gardez des souvenirs de votre vie, de votre quotidien. Et surtout, regardez-vous, ne fixez pas l’objectif. Je veux que vos yeux se fixent sur ceux que vous aimez.

Être photogénique ?

Je dois bien avoir près de 9 personnes sur 10 qui arrivent en séance et me disent « je ne suis pas photogénique ». Pas de souci, ce n’est pas votre métier d’être modèle. En revanche, c’est mon métier de savoir vous mettre à l’aise, de vous mettre en valeur, de déclencher au bon moment, et sans oublier le travail d’editing qui consiste à faire un premier tri dans les photos avant de vous les présenter !

Être photographe, c’est bien plus qu’un métier technique. C’est sans doute ce que je trouve épanouissant dans cette profession : j’y développe une partie créative que j’ai toujours eu besoin de pouvoir exprimer, je repousse mes compétences techniques pour me fixer des objectifs à atteindre et m’améliorer, et j’apprécie sincèrement le contact relationnel avec les clients. Ce dosage juste me satisfait pleinement (si on pouvait juste enlever toute la partie administrative-rébarbative dont je me passerais bien, ce serait l’idéal !).

Pour conclure, travailler avec mon bébé en portage fait souvent partie intégrante de cette expérience que je partage avec vous, et j’adore capturer vos expressions quand il vous fait rire (ici, ce petit filou avait trouvé l’interrupteur de la pièce et allumé la lumière alors qu’il était dans mon dos !).

Partager cet article

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur print
Partager sur email
Fermer le menu
×
×

Panier