Ma grossesse au fil des mois

Être enceinte quand on est photographe !

Ma première grossesse remonte à 2008… J’avais déjà 3 ans d’études d’arts derrière moi, une passion bien présente pour la photographie, mais un manque d’expérience et des lacunes techniques. J’avais bien sûr fait pas mal de photos souvenirs, mais très peu de belles images, en dehors d’une séance réalisée in extremis en studio avec un ami, quelques jours avant mon accouchement.

Fin du 1er trimestre : auto-portrait avec Oméga

Au début de cette seconde grossesse, mon ventre a vite été visible. J’ai pu en profiter pour faire un auto-portrait avec Oméga à 11 SA, le chien guide d’aveugle que nous avions depuis plusieurs mois en famille d’accueil. Les conditions de prise de vue n’étaient vraiment pas idéales, j’ai un peu bâclé cette photo, mais je suis contente d’avoir un souvenir avec notre chien avant que nous ayons du le remettre à l’école pour qu’il poursuive son éducation !

Deuxième trimestre de grossesse : séance photo en studio

A presque 19SA, j’ai eu l’occasion de poser pour la photographe Emilie Zangerelli qui organisait un workshop « photographie de grossesse en studio » dans le Nord, à l’occasion d’une exposition de son travail à Saint Amand les Eaux.

Une séance photo lifestyle à Béthune

Le mois suivant, alors que je venais de dépasser le milieu de la grossesse, j’ai eu le plaisir de rencontrer Marine Szczepaniak à Béthune. Elle-même photographe et enceinte, nous avons pu poser l’une pour l’autre dans les rues de la vieille ville.

Photos en famille

Bien sûr, j’essaye de faire régulièrement des photos en famille… D’abord, avec une multitude de selfies : eh oui, impossible d’y échapper à notre époque, même lorsqu’on est photographe et qu’on a du bon matériel à disposition ! Le smartphone est toujours à portée de main, et même si il n’offre pas la même qualité qu’un boîtier pro, il a l’avantage de nous permettre de garder une multitude de souvenirs.

Mais j’utilise aussi parfois les 2 appareils ensemble pour avoir des souvenirs de meilleure qualité : avec le Sony A7iii, je peux déclencher à distance depuis mon smartphone. Couplé à quelques secondes de retardateur, nous parvenons à faire de belles photos par nous-mêmes.

Et puis lorsque l’occasion se présente, je prête aussi mon appareil à des amis pour qu’ils nous prennent en photo, comme lors de ma baby shower au Parc Mosaic, où j’ai pu refaire ma traditionnelle photo annuelle sur le pont !

3ème trimestre : séance photo réalisée par ma fille !

Après avoir fait un premier test de photos bain de lait, j’aimais tellement le résultat que j’ai voulu réaliser la même séance photo pour moi ! Seulement, ce type de shooting photo nécessite certaines conditions de prises de vue, et je n’aurais pas pu les réussir seule, en auto-portrait. J’ai donc sollicité une nouvelle fois ma fille pour m’assister sur ce shooting milk bath. Et à tout juste 10 ans, elle s’en est très bien sortie ! Ce n’était pourtant pas une tâche aisée : elle a dû changer plusieurs fois d’objectifs elle-même, réussir à régler la mise au point manuelle sur l’un des objectifs, parvenir à cadrer correctement en étant sur un marche-pieds, bras tendus du haut de ses 1m40 !

Cette séance a été réalisée 2 jours avant le début de mon terme, juste avant 37 SA ! Je tenais à la faire avant d’accoucher… Maintenant que c’est fait, je suis prête à accueillir mon bébé sans aucun gros regret côté souvenir photo !

Le test précédent : shooting en studio entre mère et fille

Pour finir, voici quelques unes des photos réalisées avec et par Jandira lors de notre soirée filles !

Partager cet article

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur print
Partager sur email
Fermer le menu
×
×

Panier